Union des cinémas du sud de la france

Synthèse du rapport Everno sur les missions de l'ADRC

Ce 11 mai, Bertrand Eveno, président de la commission nationale Art et Essai a remis à Eric Garandeau son rapport portant sur les rôles et missions de l'Agence pour le Développement Régional du Cinéma à l'ère du numérique.

De manière générale ces travaux pointent nécessité d'accompagner la délicate période de transition pendant la cohabitation des supports argentique et numérique, tâche qui doit être confiée à l'ADRC. Le rapport préconise aussi nécessité de garantir l'accès des salles de la profondeur et des territoires aux films de la diversité via l'intervention des pouvoirs publics. Conseil en faveur des films de répertoire et, plus largement, ayant un rôle d'intermédiation entre exploitants et distributeurs, l'agence doit conserver ses missions qualitative que le rapport, , préconise de développer. Le rapport de Bertrand Eveno formule de manière synthétique treize propositions concrètes concernant les missions de l'ADRC : 1. renforcer, pendant la période de cohabitation des deux supports, l'activité de tirage de copies 35 mm de l'ADRC, tout en organisant la décroissance programmée de cette mission au fil des prochains mois. 2. assouplir les règles de tirage des copies 35 mm sans toutefois intervenir systématiquement, ni ouvrir à l'ADRC la fenêtre de la SN. 3. mettre en place des outils fins d'observation de la programmation des salles, sans attendre les statistiques d’année pleine. Suivre en détail, et par échantillons, le profil en long de la vie des films, depuis leurs sorties nationales jusqu’à leur semaine 5 ou 6. 4. étendre le rôle de la Caisse de répartition (dont la création est recommandée par le Comité de concertation pour la diffusion numérique en salles) aux contributions dues au titre des copies numériques mises à disposition des salles dans le cadre d’un plan d’élargissement validé par l'ADRC, même en cas de simple élargissement du plan de sortie initial sans simultanéité avec une exploitation en continuation. 5. confier à la Caisse de répartition la gestion des contributions financières déclenchées par un plan d’élargissement validé par l'ADRC, sur la base et le principe d'un financement direct du CNC à la Caisse. 6. maintenir, en numérique, la mission fondamentale de l'ADRC d'organisation de l'accès des salles de la profondeur et des territoires aux films de la diversité selon des plans d’élargissement validés par elle et confiés, pour exécution financière, à la Caisse, outil technique au service de financements du CNC. 7. formaliser dans une première étape, par un barème concerté par le Comité de concertation, et approuvé par le CNC, les parts relatives des interventions de l'ADRC et des distributeurs. 8. confier à l'ADRC le soin d'organiser, en numérique, des circulations pendant les semaines 2, 3 et 4 après SN et d'assurer, pour les semaines suivantes, un large accès des salles de la profondeur et des territoires aux films de la diversité. 9. s'engager vigoureusement sur une "livraison dématérialisée" des copies numériques mises à disposition par l'ADRC et prendre en charge ces coûts sur la base de tarifs forfaitaires de marché négociés annuellement. 10. organiser régulièrement des rencontres professionnelles locales entre distributeurs et exploitants en lien étroit avec les structures locales de regroupement des salles, dans la dynamique actuelle de la nouvelle géographie des groupements régionaux. 11. affecter spécialement l'un des programmateurs de l'ADRC à l'accompagnement des circuits itinérants (toutes régions confondues). 12. maintenir les missions de conseil de l'ADRC, notamment architectural dans le contexte de l'accessibilité des salles aux personnes handicapées, renforcer son activité dans le domaine du patrimoine cinématographique et réfléchir au rôle de l'ADRC dans le développement des nouveaux outils au service de la salle. 13. faire évoluer la gouvernance de l'ADRC en créant un directoire et en assurant une représentation plus finement réglée des collectivités locales au sein de son conseil d'administration.

Actualité publiée par : CINEMA SAINT EXUPERY